CR | Vaud 6-7 Genève

Malgré une communication tardive de l’événement de la part du responsable des relations publiques de l’association, une bonne cinquantaine de personne s’est déplacée au Cazard, jeudi, préférant la beauté d’un match d’improvisation à l’exposition de James Hyde: Live Principles of Ventilation and Adhesion (Annemasse) ou celle d’Oskar Kokoschka: Cabinet de curiosité au Museum Liner Appenzell (Appenzell). Et ils avaient bien raison ! Dans l’optique de bientôt lancer sa saison, l’AVLI, dans cette avant-première de l’exercice 2010-2011, proposa au public un staff et des effectifs surprenants. D’un côté, ayant parcouru un nombre considérable de kilomètres dans l’optique de voir du pays avant de… voir du pays au mondial d’impro, la sélection « suisse » de la Fédération d’Improvisation Genevoise. De l’autre côté, arborant en toute logique des chandails bleus aux couleurs du canton, la sélection vaudoise de l’AVLI, concoctée rien que pour cette soirée, alignait sur son banc des joueurs que l’on a eu plaisir à revoir en patinoire après cette longue (beaucoup trop longue) pause estivale. Coachés par Juan Rial (PIP), la douceur grinçante d’Anne Périgois (PIP) et d’Odile Cantero (Les Bleus), le flegme habituel de Bertrand Nicollier (Les Bleus), la précision des personnages de Maxime Dufresne (Les Bleus (!) … ) et l’humour absurde décomplexé de Yannick Maury (Ouest-Côte) offrirent une belle palette d’émotions et un bon fil rouge à la grande partie des improvisations du match.

Les jouteurs nous montrèrent, sans suivre les traces d’Emmanuel Moire, qu’il est encore possible de rendre une comédie musicale drôle de son plein gré et que la catégorie « défi des coaches » n’implique pas forcément l’utilisation de deux mille cinq cents accessoires différents ni une idée obligeant les comédiens à faire de la corde à sauter sur les mains ou à réaliser une improvisation en mangeant son chandail.

A relever également, l’impartialité du public qui, contrairement à ce que certains abrutis de seconde zone auraient pu croire (personne, en l’occurrence), n’aura pas hésité à donner la victoire à nos amis du bout du lac. On espère que, par ce biais-là, ils deviendront nos meilleurs amis. Ce serait rigolo. Rires

Blaise Bersinger

Télégramme

Salle : Le Cazard, 60 spectateurs

Vaud : (coach) Juan Rial (PIP); Odile Cantero (Les Bleus), Anne Périgois (PIP); Bertrand Nicollier (Les Bleus), Yannick Maury (Ouest-Côte), Maxime Dufresne (Les Bleus)

Genève : (coach) Grégory Cholet ; Sonia Cutuli, Céline Zimmermann, Lionel Perrinjaquet, Régis Buffet, Jérôme Sire

Staff : Roger Sordet (MC), Laurent Salis (musicien)

Arbitres : Sébastien Freymond ; Gaël Cochand (ass. 1), Sami Khadraoui (ass. 2)

Étoiles : Bertrand Nicollier (3ème), Maxime Dufresne (2ème), Régis Buffet (1ère)