27 & 28 mai | La relève met le feu au Cazard!

Grandes soirées de finales durant ce dernier week-end de mai! Plus de 600 spectateurs – et même un peu plus puisque certains malheureux se sont vus refuser l’entrée du Cazard plein à craquer – se sont pressés autour de la patinoire de l’AVLI pour la finale écolière et le dernier tour junior de cette saison 2010-2011!
Finale écolière
Le vendredi 27 mai, le Cazard était le théâtre du dernier match écolier de la saison qui voyait se rencontrer les équipes des Bergières et d’Epalinges pour déterminer qui serait le grand vainqueur de la saison écolière 2010-2011. Et cette finale se révéla être d’un niveau hallucinant. Devant une salle remplie jusqu’au moindre bout de siège et chauffée à blanc par l’exceptionnel duo musical formé par Laurent Salis et Loris Gomboso, les douze comédiens ont fait chavirer le public dans les univers les plus féériques. Nous avons voyagé en effet durant ce match, qui n’en avait que le nom tant le partage fut constant entre les équipes, tant vers Saturne que vers l’angle du monde, tant vers le désert que vers le ciel. Les histoires se sont révélées construites et d’une intensité de tous les instants. On soulignera particulièrement cette improvisation où seules les jouteuses avaient accès et qui, sur un tapis de Contes & Légendes, nous firent rêver en nous faisant découvrir les ondines des chutes du Rhin où la grâce de Selma Rabet, de Nadia Musio, d’Océane Maréchal, d’Adèle Gagliardi et d’Isabelle Campiche fit merveille. Les garçons ne restèrent pas en reste puisqu’ils nous proposèrent un western burlesque dans lequel les six comédiens nous firent rire tant par leur sens dramaturgique que par leur talent comique. Saluons particulièrement la performance d’Arnaud Lyon qui, de Molière au roman d’aventure, nous a montré une incroyable palette de jeu tantôt touchante, tantôt drôle. Gageons que ce jeune improvisateur fera encore des merveilles dans l’avenir ! En ce qui concerne le résultat, ce match s’est soldé, et de manière plutôt anecdotique, par une victoire du collège des Bergières. Pour ce collège habitué de lever le trophée écolier, c’est un retour sur la première place du podium après des années de disette.

La ligue écolière tire sa révérence sur cette superbe finale. Nous nous réjouissons de retrouver certains de ces joueurs porter le chandail de la LIEV, d’autres celui de la LIJU. Merci infiniment à tous les spectateurs qui se sont massés lors des 23 rencontres de cette année, merci aux entraîneurs écoliers pour tout le travail fourni cette saison, et surtout merci à ces chères têtes blondes qui nous rappellent souvent qu’il ne faut surtout pas grandir trop vite. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour écrire un nouveau chapitre dans le livre merveilleux de l’improvisation écolière !
Dernier tour junior
La soirée du samedi fût quant à elle débutée sous les meilleurs hospices par les jeunes équipes du Gymnase Auguste Piccard et de la Camorra. Devant un public extrêmement attentif, les deux équipes eurent du mal à entrer dans la partie. Mais passée l’appréhension du début de match, l’énergie et le plaisir des deux équipes eurent tôt fait de conquérir les 120 spectateurs de cette fin d’après-midi! Le conte tout à fait inédit « Les Frères chapeaux » proposés par les jouteurs Emile Schaffner et Guillaume Ceppi puis le personnage totalement déjanté proposé par Théo Carbonara en début de second tiers, enflammèrent la patinoire! Dès lors, la rencontre devînt extrêmement plaisante, les comédiens proposant des réels moments de poésie (notamment celle cachée derrière les équations algébriques) et assumant tout à fait leurs erreurs et leurs défauts avec un aplomb et une joie de jouer communicatifs!
Mais le match qui suscitait l’attente de toute une ligue était bien le final junior de cette saison 2010-2011: Givré – 7AC, dernier match du Carré d’As! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les attentes furent complétement atomisées par 12 comédiens au sommet de leur art. Devant un Cazard affichant complet pour la 2ème fois du week-end, les équipes s’allièrent dès le début du spectacle pour donner le meilleur: 2 versions remasterisées de leurs hymnes respectifs, avec 6 chanteurs, 6 choristes et d’innombrables poils hérissés par le frisson qui s’emparât alors du Cazard! Ce match devait être historique… et il le fût!

Les bijoux techniques (la chantée « Par le trou de la serrure » du Givré notamment) succédèrent à des grands moments d’humour (la même chantée, version 7AC ou l’amour d’un bureau pour les comédies musicales), les sommets dramatiques (Clara Abegg et Dona Amann dans « Un reflet dans la rivière ») suivirent les montagnes parfaitement taillées (La boulevard « Non monsieur, ce n’est pas du tout ce que vous pensez » par Aurélie Blasutto, Blaise Bersinger, Aidan Buchi, Dona Amman et Yacine Nemra), et les modèles de punch (une vidéo-way à 4 chaînes ou quand le zapping est déclassé) emboîtèrent le pas à des exemples de finesse (l’improvisation « Au bout de mon doigt » emmenée par Mélissa Guex et Laurent Salis ou le « Professeur X » incarné par Alexis Rime secondé de Quentin Lo Russo). Mais s’il ne fallait retenir qu’une improvisation pour représenter ce match qui a magnifiquement uni 2 équipes, 2 générations de juniors et tout un public suspendu à la moindre émotion donnée dans la patinoire, ce serait l’improvisation finale, celle qui conclût définitivement cette magnifique saison. « L’incroyable voyage de petit pingouin », improvisation à la manière de Walt Disney, emmena en effet tout le public dans une pérégrination en montgolfière, à la suite de pingouins (Laurent Salis et Blaise Bersinger) obligés de quitter la banquise pour une nouvelle terre inconnue, lançant un « au revoir les pingouins! » qui prît une saveur bien particulière au coup de sirène final.

Cette édition 2010-2011 du Carré d’As revient donc sur le fil au champion sortant, l’équipe du Givré (Groupe d’Improvisation de la Venoge Régionale dont le capitaine Blaise Bersinger reçoit également le prix d' »Etoile des étoiles » du joueur le plus étoilé de la saison) après un spectacle d’une qualité rarement atteinte! On retiendra surtout cette magnifique conclusion apportée à cette saison non seulement, mais également à une véritable « génération dorée » de juniors que l’AVLI se réjouit déjà de retrouver dans la Ligue Amateur… et bientôt dans la Ligue Professionnelle, on n’en doute pas! Il y a peu d’occasion, dans le quotidien d’une ligue, où l’on sent que l’on vit un moment charnière pour celle-ci. Pourtant, on a comme l’agréable impression d’en avoir vécu un, en ce 28 mai et plus généralement durant toute cette année! Deux générations de juniors se sont croisées avec l’apothéose de magnifique joueurs (dont certains ont encore quelques années devant eux en LIJU) et l’arrivée de nombreux « petits nouveaux » chargés d’enthousiasme et de talent. Au moment de conclure cette saison, il y a donc eu des larmes – parce que c’est toujours dur de quitter ou de voir des gens quitter une belle aventure – mais ces larmes étaient simplement des larmes d’émotion, sans inquiétude pour le futur qui s’annonce radieux pour l’AVLI et pour sa Ligue Junior!
Merci à tous d’avoir participé à cette magnifique saison LIJU qui a réunit plus de 3000 spectateurs (!), merci aux bénévoles, aux staffs, aux entraîneurs junior et surtout à ceux qui font vivre cette ligue junior… les vieux, les jeunes, les futurs, les anciens: tous les juniors dans l’âme!
Pas de doute, avec une relève pareille à l’AVLI, le meilleur reste à venir!

Télégrammes
FINALE ECOLIERE
Bergières 7 – 6 Epalinges
Le Cazard: 240 spectateurs (guichets fermés)
Maîtresse de cérémonie: Aurélie Cuénod
Arbitres: Alain Härtel; Loyse Tabin, Odile Cantero;
Musiciens: Laurent Salis & Loris Gomboso
Bergières: Marin Piguet (Coach); N°1 Arnaud Lyon; N°2 Adèle Gagliardi; N°3 Océane Maréchal (AC); N°4 Selma Rabet; N°5 Kazem Huber (C); N°6 Lucien Rahm
Epalinges: Stéphanie Vennet (Coach); N°1 Tim Aubert; N°2 Victoria Logan; N°3 Isabelle Campiche (C); N°4 Nadia Musio; N°5 Jérémie Blaser (AC); N°6 Jolan Bovey
Etoiles (remises par le comité de l’AVLI) : 1ère : Arnaud Lyon; 2ème : Isabelle Campiche; 3ème : Selma Rabet
DERNIER TOUR JUNIOR
La Camorra 10 – 7 GAP
Le Cazard: 120 spectateurs
Maître de cérémonie: Laurent Baier;
Arbitres: Virginie Binggeli; Agathe Hauser, Odile Cantero;
Musicien: Amadou Nicollet;
La Camorra: Cassandre Lejosne (coach); Ania Czurylowski (AC), Laura Guerrero, Amélie Vidon; Théo Carbonara, Miguel Sousa, Emile Schaffner (C);
GAP: Nicolas Presti (coach); Vicky Vanescote, Fanny Künzler (AC), Delphine Mouly; Guillaume Ceppi, Kaiko Goren (C), Yann Bovey;
Etoiles (remises par Olivier Troyon): 1ère Emile Schaffner 2ème Guillaume Ceppi 3ème Laura Guerrero.


Givré 8 – 7 7AC
Le Cazard: 240 spectateurs (guichets fermés)
Maître de cérémonie: Laurent Baier
Arbitres: Virginie Binggeli; Odile Cantero, Marion Chabloz;
Musicien: Amadou Nicollet
Givré: Samuel Berthoud (coach); Mélissa Guex, Noémie Bommottet, Clara Abegg; Aidan Buchi, Alexis Rime (AC), Blaise Bersinger (C);
7AC: Baptiste Crozat (coach); Dona Amann, Aurélie Blasutto, Jeanne Guye; Yacine Nemra (AC), Quentin Lo Russo, Laurent Salis (C);
Etoiles (remises par Roger Sordet): 1ère Yacine Nemra 2ème Blaise Bersinger 3ème Aurélie Blasutto.