21 jan. | 7AC 8 – 7 GAP

Laurent Salis et Fanny Künzler

Impro à la manière Walt Disney

Le premier match de l’année 2011 a tenu toutes ses promesses. L’équipe du Gymnase Auguste Piccard (GAP) rencontrait l’équipe des 7AC. Le derby lausannois de ces qualifications pour le Carré d’As a littéralement fait salle comble ! Plus aucune chaise n’était disponible…
Au début du match – qui a commencé à temps, malgré les 224 personnes présentes – les équipes se toisent et les jouteurs semblent sur la retenue. Les deux premières impros s’avèrent décevantes et il faut attendre la première comparée pour que le match s’emballe vraiment. Donatienne Amann, avec la vareuse numéro 1, nouvelle recrue junior venue de l’équipe écolière de l’Elysée, et Inès Blondel nous offrent dans « Séance de conciliation », un duo hilarant de voisines excentriques. Mentionnons au passage la performance tout au long de cette rencontre de « Dona »; il semble que les 7AC ont pleinement réussi l’intégration des nouveaux éléments de leur contingent.
Puis, directement, l’arbitre en chef Alain Haertel annonce une Walt Disney Classique ayant pour titre « Frank le petit pirate » ; le public s’est vu accorder 4 minutes de pur bonheur ! Fanny Künzler donna merveilleusement la réplique à un Laurent Salis survolté. Son personnage à la fois drôle, touchant et surexcité semblait sortir de l’univers enchanté du célèbre dessinateur. Remarquons la qualité de service offert par Yacine Nemra dans cette impro. Son dauphin aussi drôle qu’utile à l’improvisation est le révélateur d’un joueur qui est clairement devenu un atout majeur de la ligue junior vaudoise. Bien qu’il totalise presque 18 minutes de glace durant ce match, il n’a jamais donné l’impression d’être omniprésent, mais simplement toujours là au bon moment avec des personnages variés et une qualité de construction très appréciable. La première étoile qu’il obtient est pleinement méritée et on aura plaisir à suivre ce joueur pour la suite de la saison. Quant à l’équipe des bleus, elle surprend surtout par son collectif, notamment dans « Le mystère de l’île aux oiseaux », une poursuite où le GAP installe une ambiance à la fois visuelle et sonore digne d’une autre équipe des bleus, celle de Robert Gravel de La Ligue Nationale (LNI).
En définitive, un match junior extrêmement plaisant, d’une bonne qualité et agrémenté d’une salle comble. Ce genre de soirée fait plaisir et témoigne, s’il fallait en faire la preuve, de la magie se dégageant lors de belles rencontres d’impro ! Avis aux aficionados : 12 et 19 février la LIJU revient, moi j’y serai !
Statistiques :
Joueurs les plus présents sur la glace : Yacine Nemra (18 min) et Guillaume Ceppi (17 min)
Joueuse la plus efficace : Donatienne Amann (1 impro gagnée toutes les 2 min et 20 sec)
Joueuse la plus performante : Stépahnie Nunes (60% de ses impros gagnées)
Joueur le plus serviable : Yacine Nemra (6 services)
Joueuse ayant gagné le plus d’impro : Donatienne Amann (6)
Feuille de match :
Arbitre : Alain Haertel
Assistants : Adrien Mani et Odile Cantero
Eclairagiste : Labert Woringer
Musicien : Sébastien Chevalley
Etoiles : 1ère Yacine Nemra, 2ème Donatienne Amann, 3e Guillaume Ceppi
Spectateurs : 224